La guerre des gosses, Les Rencontres d'Arles, 2014

 
"Paris, août 1915: les hommes sont à la guerre et les femmes travaillent... Loin de leurs parents, les enfants de la rue Greneta jouent le conflit. Muni de son seul appareil de prise de vue et de quelques dessins de Poulbot en tête, Léon Gimpel croise cette armée de gosses. De cette rencontre au coeur du quartier du Sentier naît une série de tableaux photographiques composés, enregistrés alternativement en couleur (autochrome) et en noir et blanc. Au fil des jours, Léon Gimpel et son armée de gosses élaborent ce que l’on pourrait qualifier de «petite typologie des images de la Grande Guerre». Presque toutes les scènes archétypales sont représentées. Gimpel et l’armée de la rue Greneta ne miment pas la mort mais l’héroïsme, le courage et la victoire des enfants de la patrie. Mais avant tout, Gimpel et ses «petits poilus» du coeur de Paris s’amusent à faire des photographies et à se faire photographier. Jugée trop peu sérieuse par l’hebdomadaire L’Illustration, l’armée de la rue Greneta est mise à l’honneur par la Société Lumière qui en présente, à l’automne 1915, des agrandissements en vitrine de sa boutique de la rue de Rivoli."
 
Commissaire de l’exposition : Luce Lebart
Exposition réalisée en partenariat avec la Société française de photographie.
Numérisations réalisées dans le cadre du programme national de numérisation du Ministère de la Culture, par Picturae.

"Paris, August 1915: men are at war and women work Far from their parents, the children of the rue Greneta play at battle. Equipped with only his camera and the inspiration of a few Poulbot drawings, Léon Gimpel faced this army of kids. From this encounter in the heart of the Sentier neighbourhood was born a series of staged photographic tableaux, alternating between colour (autochrome) and black and white. As the days went by, Léon Gimpel and his army of kids developed a kind of typology in miniature of images of the Great War. Almost all the archetypal scenes are representedIt is not death that Gimpel and the army of the rue Greneta playact, but heroism, courage, and the victory of the children of France. Above all, Gimpel and his ‘little doughboys’ from the heart of Paris reveled in photographing and being photographed. The weekly L’Illustration, for which the photojournalist regularly worked, found the army of the rue Greneta too frivolous. But in autumn 1915 enlarged photographs of the troops had pride of place in the display windows of the Société Lumière on the rue de Rivoli."

 

Exhibition curator: Luce Lebart
Exhibition produced in partnership with the Société française de photographie.
Digitalisation performed by Picturae as part of the national digitalisation programme of the French Ministry of Culture.
 
 
2014 ll expo gdg

Revue de presse :
 
 
• 1914 - 1918 : quand la guerre est un jeu, France inter, 07/07/2014
2014 ll expo gdg inter 2014 1
 
• Léon Gimpel, FranceFineArt, 10/07/2014
2014 ll expo gdg the fineart
 
• Nos coups de coeur : Léon Gimpel, L'Oeil, 11/07/2014
2014 ll expo gdg loeil 11072014
 
 
• Gimpel et sa drôle de guerre, Le Point, été 2014
2014 ll gdg lepoint ete sfp bd
 
 La Grande Guerre des petits, Le Figaro, 09/07/2014
2014 ll expo gdg lefigaro
 
 
• En 1915, dans les rues de Paris, une autre guerre faisait rage, Le Monde, 29/07/2014
2014 ll expo gdg le monde 29072014
 
• La SFP sort ses "perles", Images magazine (N° 65, 2014).
2014 ll presse gdg imges mag 006
 
 
• War games : the strange story of Léon Gimpel and the Parisian street kids, The Guardian, 10/07/2014
2014 ll expo gdg the guardian
 
• The 7 best things at Arles Photography Festival, The Telegraph, 30/07/2014
2014 ll expo gdg the telegraph 30072014
 
 
• Fotoreportage von Léon GIMPEL : Die armée der rue Greneta, Neue Zürcher Zeitung, Fokus (N° 56, 2014)
2014 ll expo gdg nzz 007
 
• La Guerre des gosses / レオン・ギンペル 文=リュス・ルバール, IMA living with photography, 2014 Autumn Vol.9
2014 ll gdg ima vol9 japon sfp bd