Lady Liberty
Lebart / Stourdzé
Seuil
 
La Liberté éclairant le monde, plus connue sous le nom de Statue de la Liberté, fut offerte aux États-Unis par la France pour célébrer le centenaire de l'indépendance américaine et témoigner des liens qui unissaient alors les deux nations. Défi colossal unique à son époque, scellant l’union de l’art et de la technique, cette statue capable d'affronter vents et marées, impressionne par son gigantisme : 93 m de la torche au sol, un visage haut de 5,25 m, une main de 5 m de long, un nez de 1,48 m... Emblème de l’Amérique, symbole de liberté et de démocratie, Lady Liberty est devenue l’un des monuments les plus populaires au monde.Pour assurer le suivi de sa construction qui se déroule à Paris, son créateur, le Français Auguste Bartholdi, fait appel à l’expertise de photographes professionnels. C’est ainsi qu’il utilise un panorama géant de la ville de New York pour figurer les projets d’implantation de sa statue. Au terme d'un séjour sur place, Bartholdi choisit le site de Bedloe's Island qui fera de La Liberté la première vision des États-Unis pour des millions d'immigrants à l'issue d'une longue traversée de l'océan Atlantique.La statue est donc d'abord construite en France ; elle sera ensuite démontée en 350 pièces qui voyageront du Havre à New York où elle sera remontée en 1885, dépassant le tout récent mais déjà fameux pont de Brooklyn.Les photographies qui figurent dans cet ouvrage furent à la fois des outils de travail, mais aussi de formidables supports de communication car le financement du colosse connait des aléas que seules des actions innovantes de publicité aideront à résoudre. L’image, et en particulier la photographie, joueront ici un rôle inédit. Elles racontent vingt années d’un projet démesuré et utopique, marqué par les plus grands enjeux politiques, sociaux, architecturaux et esthétiques de son temps.
 
Luce Lebart est historienne de la photographie, commissaire d’exposition et directrice des collections de la Société française de photographie. Son dernier livre, Les Silences d'Atget, est une anthologie de textes parue chez Textuel en 2016. En 2015, elle a notamment publié Mold is Beautiful (Poursuite) et Tâches et traces, premiers essais photosensibles d'Hippolyte Bayard (SFP/Diaphane).
Sam Stourdzé est commissaire d'exposition et spécialiste français de la photographie. Après avoir assuré la direction du Musée de l'Élysée à Lausanne, il dirige les Rencontres d'Arles depuis 2014. On lui doit entre autres une exposition sur Charlie Chaplin présentée en 2006 à l’Élysée ainsi que l'exposition Fellini, la Grande Parade (Jeu de Paume, Paris, 2009).
 
Éditeur : Seuil
Collection : BEAUX LIVRES
Date de publication : 16/06/2016
ISBN : 9782021322484
 
 
Presse :
 
• L'Express : La statue de la Liberté racontée en photos. Julien BORDIER. 06/08/2016
• Blog des Arts : Lady Liberty / Seuil. Toute l'aventure de la statue de la Liberté... 12/07/2016
• Tribune de Genève : Bartholdi inventa le marketing en même temps qu’un symbole. Cécile LECOULTRE. 23/08/2016

http://ici.radio-canada.ca/radio/sirius/images/logo_premiere.gif

Québec

Radio-Canada cet après-midi

Radio-Canada cet après-midi

En semaine de 15 h à 17 h 30

Catherine Lachaussée

 

ÉMISSION DU jeudi 22 décembre 2016

 

Lady Liberty (Seuil), Luce Lebart et Sam Stourdzé

 

« Un livre extrêmement intéressant. Des photographies extraordinaires, c’est surprenant. » Catherine Lachaussée

 

Entrevue : http://ici.radio-canada.ca/util/postier/suggerer-go.asp?nID=2381340